Les parasites du bois

 
Il existe différentes sortes de parasites s'attaquant au bois.

Le capricorne des maisons

larve_capricorne_cle1a9a6e
capricorne_cle741879

Bois attaqués :
Uniquement la partie aubieuse des résineux (charpentes, solives, planchers, menuiseries)

Aspect des dégâts :
Trous de sortie ovales de 5 à 8 mm - Galeries contenant de la farine de bois.

Morphologie :
Larve de longueur de 2 à 8 mm de couleur blanche,
l’adulte mesure de 10 à 20 mm de couleur brun foncé.

Situation géographique :
On le trouve en Europe (sauf les régions des pays scandinaves).

Le lyctus

larve de lyctus
 
lyctus_cle116319-bd78a

Bois attaqués :
Feuillus et tropicaux riches en amidon.

Aspect des dégâts :
Trous de sortie circulaires de 1 à 2 mm - Galeries de section circulaire, parallèle au fil du bois.

Morphologie :
Larve de longueur de 5 à 7 mm de couleur blanchâtre,
l’adulte mesure de 2,5 à 6 mm de couleur brun foncé.

Situation géographique :
On le trouve dans le monde entier.

La mérule

merule_cle1a3f1d-0363e

Bois attaqués :
Toutes essences.

Aspect des dégâts :
Recouvert de filaments blancs ou bruns, le bois se désagrège par plaquettes ou par dés.

Description :
Ouate et filaments blancs, beiges et marrons.

Cause des dégâts :
Eau et humidité supérieures à 22%. L’optimum est à 35% d’humidité avec une température de 20 à 26°C.

A ce jour, il n'existe pas de proposition de délimitation de zone de présence de mérule de la part des conseils municipaux sur le Finistère. En conséquence, aucun arrêté préfectoral, au sens de l'article 76 de la loi ALUR 2014-366 du 24 mars 2014, n'est à ce jour publié en Finistère. Compte tenu du climat océanique, il convient d'attirer la vigilance des propriétaires et acquéreurs de biens pouvant comporter des éléments de bois ancien.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site du ministère.

Le termite

larves de termites

Bois attaqués :
Toutes essences de bois.

Aspect des dégâts :
Fines lamelles de bois (genre mille feuilles).

Morphologie :
Adulte de 4 à 9 mm de longueur de couleur blanche et beige.

LE TERMITE EST L’INSECTE QUI PROVOQUE LES PLUS IMPORTANTS DEGATS DANS LES HABITATIONS. IL N’EST ACTUELLEMENT PAS REPERE DANS LE FINISTERE, MAIS SI VOUS EN TROUVEZ, VOUS DEVEZ FAIRE UNE DECLARATION EN MAIRIE.

Il n'existe pas d'arrêté préfectoral termites dans le département. Pour tout le département, les conséquences sont :
- en cas de vente de tout ou partie d'un immeuble bâti, un état du bâtiment relatif à la présence de termites n'est pas obligatoire ;
- en cas de construction ou d'aménagement neuf, des mesures relatives à la protection contre les termites ne sont pas obligatoires

Pour de plus amples renseignements, et consulter la carte des départements couverts par un arrêté préfectoral délimitant les zones infestées par les termites au 1er janvier 2016, vous pouvez consulter le site ministériel.

La petite vrillette

petite_vrillette_-100_cle6cba91
 
petite_vrillettebis-100_cle0af8a3

Bois attaqués :
Toutes essences. Ce ravageur du bois est (avec les termites) le plus important des parasites s’attaquant aux biens culturels (sculptures, tableaux, meubles), car ils sont souvent faits dans de l’aubier, la partie la plus tendre du tronc. Les dommages aux bois de construction, beaucoup plus durs, sont de peu d’importance.

Aspect des dégâts :
Trous circulaires de 1 à 2 mm.

Morphologie :
de 4 à 6 mm de longueur, allure de ver blanc, blanc jaunâtre, l’adulte mesure de 2,5 à 6 mm de longueur, brun foncé à noir.

Situation géographique :
On les trouve dans le monde entier.

La grosse vrillette

grosse_vrillette_-100_cle6e9d6d
 
grosse_vrillettebis_100_cle07bcec

Bois attaqués :
Toutes essences. La grosse vrillette s’attaque principalement aux bois d’oeuvre anciens ayant reçu une grande quantité d’eau : dégât des eaux, tempête, inondation. Cette forte humidité entraîne le développement de champignons. L’azote développé par le champignon plus l’eau fournissent les nutriments nécessaires au développement de la larve.

Aspect des dégâts :
Trous circulaires 2 à 3,5 mm.

Morphologie :
La larve mesure jusqu’à 10 mm de longueur, allure e ver blanc à blanc jaunâtre.
Ressemble à la larve de la petite vrillette, mais en notablement plus grand.
L’adulte mesure de 5 à 8 mm de longueur, brun foncé.

Situation géographique :
On les trouve dans le monde entier.

Le département du Finistère n'étant pas infecté par les termites, il n'y a pas d'obligation de faire procéder à un état parasitaire lors de la transaction.

Cependant, lors de la vente d’un logement ancien, il est fortement conseillé de procéder à la recherche d’insectes xylophages (capricornes, vrillettes...) et de la mérule (champignon).