Actualités

Attentat de Londres - Prise en charge des lycéens victimes et leurs proches

 
 
Dès la survenance du drame, le service public de l'aide aux victimes s'est pleinement mobilisé pour soutenir et accompagner les élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau et leurs familles.

Suite à l'attentat ayant frappé Londres mercredi 22 mars, faisant 4 morts et une quarantaine de blessés dont 3 jeunes lycéens finistériens, le service public de l'aide aux victimes est activé pour accompagner et soutenir les élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau.

Plusieurs équipes des cellules d'urgence médico-psychologiques (CUMP) ont été mobilisées. La CUMP est chargée d'assurer la prise en charge médico-psychologique des victimes d'attentats, de catastrophes, ou d'accidents impliquant un grand nombre de victimes et susceptibles d'entraîner d'importantes répercussions psychologiques en raison de leur nature.

A Londres, le psychiatre référent de la CUMP a accompagné les familles des 3 lycéens hospitalisés, pendant qu'à Concarneau un point d'accueil était ouvert au sein de l'établissement. Les élèves ont été pris en charge à leur retour, et la CUMP du Finistère, pilotée par le CHU de Brest, reste à la disposition des familles et des élèves concernés par l'attentat.

Un point d'accueil a été ouvert vendredi 24 mars après-midi, ainsi que samedi 25 et dimanche 26 à la maison des associations de Concarneau. Par la suite, la prise en charge psychologique sera assurée au sein du lycée de Concarneau.

Le comité local de suivi des victimes, qui réunit l'ensemble des acteurs de l'aide aux victimes, s'est réuni vendredi matin en préfecture.

Le guichet unique est opérationnel depuis vendredi 9h, il est joignable par téléphone : 02 98 98 41 42, ou par Internet www.gouvernement.fr/guide-victimes

Une réunion d'information collective sera organisée, sous l'autorité du Préfet, dans l'établissement la semaine prochaine, pour les élèves et leurs familles.